fr en
loupe

Les éditions Hamelle

hamelle
Quand il reprend en 1877 le fonds de l’éditeur parisien Jacques Maho, Julien Hamelle (1836 - 1917) fonde du même coup la maison d’édition qui porte son nom.
Elle est dépositaire jusqu’en 1883 des prestigieuses Éditions Breitkopf & Härtel, fleuron de l’édition musicale allemande, et distribue ainsi en France les œuvres de chambre de Johannes Brahms, mais c’est avec un compositeur français que le nom Hamelle restera associé à jamais. Gabriel Fauré publie en effet chez cet éditeur la plupart de ses œuvres et c’est même sous le conseil de Julien Hamelle qu’il réalise une version orchestrale de son Requiem. Avec Fauré, d’autres compositeurs de cette époque glorieuse de la musique française enrichissent ce catalogue : Édouard Lalo, Vincent d’Indy, Gabriel Pierné, Camille Saint-Saëns, César Franck, Charles-Marie Widor…
Tout en publiant une importante collection de piano avec de pages de Chopin, Rubinstein ou Hummel, Hamelle s’intéresse aussi à la pédagogie avec une collection d’œuvres didactiques dirigée par Félix le Couppey (1811 - 1887), l’un des professeurs les plus influents en France au XIXe siècle. Après la mort de son père, Georges-Edgar Hamelle (1868 - 1956) prend les commandes de l’affaire en 1921, tout en continuant à travailler pour l’enrichissement du catalogue et le rayonnement de l’œuvre des compositeurs. Cet effort est poursuivi depuis 1977 avec l’aide des Éditions Leduc qui depuis cette date prennent en charge la distribution de son catalogue. En 1993, les Éditions Hamelle sont finalement rachetées par les Éditions Alphonse Leduc, qui tiennent aujourd’hui à préserver et valoriser cet important legs musical.